05-12-2009

Nicolas ou Dominique

Allez savoir pourquoi, mais Dominique de Villepin, ne m’excite pas plus, voire beaucoup moins que Nicolas Sarkozy !

Le Président que la France s’est donnée fait des réformes, certes, mais aussi des boulettes et celles-ci annihilent celles là. Par contre, il ne peut pas lui être reprochée son ambition politique, sa démarche toute politique et élective (il a gravi tous les échelons de la vie politique pour arriver à la Présidence).
Jamais élu

Son concurrent n’a jamais été élu et ne sait pas ce que c’est que la politique de terrain. Bien sûr il a de l’ambition, mais comment peut-il prétendre donner des leçons de gestion politique lui qui n’a jamais été responsable à aucun échelon de la politique d’une collectivité. Il se dit de droite, mais il a fait comme premier Ministre une politique de gauche. Il prétend être à droite, mais il veut augmenter les impôts et donc les prélèvements, dans notre pays dont la gestion financière est déjà largement celle d’un pays socialiste.

Et puis il y a un point pour lequel je ne pourrais jamais lui accorder ma confiance, souvenez-vous : Lors de la déclaration de la guerre d’Irak à l’ONU, il a, fait un discours que certains ont trouvé excellent !

Moi pas.
Pourquoi ?

Même si l’on n’est pas d’accord avec un ami sur un point, pourquoi faut-il le lui dire en des termes désagréables ? Il se voyait déjà Talleyrand mais il est évident que ce grand Ministre des Affaires étrangères aurait été plus habile, plus consensuel et qu’il aurait su convaincre Bush de ne pas y aller ou d’agir autrement de façon plus efficace. On n’est pas un grand homme si facilement et cela, même si l’on a fait l’E. N. A. !

Alors, pourquoi faudrait-il faire confiance à ce Monsieur de Villepin ? Nov. 2009

Publié par jaimemafrance dans Non classé | RSS 2.0

Laisser un commentaire

Les délibérations du Consei... |
Gouvernance territoriale, d... |
The meilleur of l 'actualit... |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Les délibérations du consei...
| PCF Bretagne : la campagne ...
| algerie, ses enfants, sa force